Retour au menu
Retour au menu
Assemblée générale 2021 de l'AFCAN



L'Assemblée générale 2021 de l'AFCAN s'est tenue les 8 et 9 septembre 2021 au manoir de Trouzilit à Tréglonou (Finistère).



Présents : 15
Pouvoirs : 63
Selon l'article 11 du règlement intérieur, la validité de délibération de l'assemblée générale ordinaire est subordonnée à la possibilité d'expression du tiers au moins des membres actifs, présents ou représentés.
L'AG est donc déclarée AG extraordinaire du fait du trop faible nombre de présents et de pouvoirs.

L'accueil du président Pierre Blanchard

Bonjour à tous, merci d'être venus si nombreux !
Cette année a été une année très difficile pour les marins et pour les capitaines. Dans ces temps troublés l'AFCAN a une fois de plus montré toute son utilité en alertant les autorités sur la situation, en faisant des propositions et en portant la voix des marins dans les médias.
L'alliance de l'expérience des anciens et du vécu de terrain des actifs se montre toujours très efficace.
La spécificité de la position du capitaine et les évolutions constantes du métier nécessitent en effet un travail permanent.
Je remercie tous les membres de l'AFCAN qui donnent de leur temps et de leur énergie pour permettre à notre association de poursuivre sa tâche et je remercie les Brestois pour leur accueil et l'organisation de cette assemblée générale.

Situation



La ligne 2020 montre la situation au 31/12/2020. Le nombre d'adhérents a continué de diminuer au cours de cette année.
Cependant, depuis le 1er janvier 2021, le nombre d'adhérents actifs est à nouveau en augmentation.

La liste des adhérents ayant un important retard de paiement de leur cotisation est examinée. 11 retraités, 6 actifs, 1 membre associé, 2 abonnés à la revue. Tous ont reçu des courriels/courriers de rappel. La radiation de ces adhérents/abonnés est confirmée sauf pour deux d'entre eux qui seront relancés directement par des adhérents présents à l'AG. Suite à une proposition reçue d'un adhérent ayant donné un pouvoir, il est décidé que les abonnés à la revue ayant plus d'un an de retard de paiement seront retirés de la liste.

Pour les adhérents (actifs, retraités, membres associés), la radiation après deux années de retard est maintenue. Ces délais ne sont pas inscrits dans les statuts mais, après discussion, il n'a pas été jugé nécessaire de le faire.

Juridique

Nous avons toujours 2 affaires en cours.

L'affaire du ponton SNCM est relancée au niveau du tribunal.

Activités

28/01/2020
05/02/2020
6-7/02/2020
13/02/2020
17/02/2020
18-20/02/20
04/03/2020
01/04/2020
06/05/2020
03/06/2020
01/07/2020
02/09/2020
23-24/09/2020
30/09/2020
07/10/2020
22/10/2020
02/11/2020
03/11/2020
04-11/11/2020
04/11/2020
04/11/2020
05/11/2020
16 AU 20/11/2020
17/11/2020
19/11/2020
02/12/2020
03/12/2020
Réunion préparation SDC
CCS 942
Salon de l'orientation pour l'ENSM
Eye tracking pour simulateurs
CESMA Board meeting
European shipping week
CCS 943
CCS 944
CCS 945
CCS 946
CCS 947
CCS 948
Council et AGA CESMA
Commission bien-être des gens de mer
CCS 949
Extraordinary council meeting CESMA
Préparation MSC102
Réunion Marine-Armateurs
Session MSC 102
Skillsea
CCS 950
Mémoire d'expert maritime sûreté
MEPC 75
Fontenoy du Maritime - Ministère de la mer
Cybercercle
CCS 951
Cybercercle
Paris La Défense
Paris
Rouen
Téléphone
Bruxelles
Bruxelles
Paris
Paris Web
Paris Web
Paris Web
Paris Web
Paris Web
Domicile
Le Havre
Paris Web
Visio
Domicile
Paris Web
Domicile
Domicile
Paris Web
Visio
Visio
Visio
Visio
Paris Web
Visio
NETTERSHEIM
CÔTE
ARDILLON
ARDILLON
ARDILLON
ARDILLON
CÔTE
CÔTE
CÔTE
CÔTE
CÔTE
CÔTE
ARDILLON
ARDILLON
CÔTE
ARDILLON
PIZON
PIZON
PIZON
ARDILLON
CÔTE
ARDILLON
TYL
ARDILLON
PIZON
CÔTE
PIZON

Finances

Montant des cotisations :

Les propositions d'augmentation des cotisations et abonnements précédemment discutées sont rappelées. Une discussion s'engage sur la situation comptable décrite par le trésorier, la réduction du montant de diverses dépenses, la dynamique favorable (augmentation des adhérents actifs depuis le début de 2021), etc.

► La décision est soumise au vote « pour » ou « contre » l'augmentation des cotisations des adhérents.
Pour : 1 voix / Contre : 14 voix

► La décision est soumise au vote «pour» ou «contre» l'augmentation de l'abonnement à la revue AI de 20 à 25 €. Cette augmentation est justifiée par le maintien de la revue sous forme papier.
Pour : 12 voix / Contre : 0 voix / abstention : 3

Cette augmentation sera donc effective à partir de la première édition de 2022.

Il est décidé que la variation du montant des cotisations sera portée à l'ordre du jour de chaque AG et sera discutée en fonction de la situation financière de l'AFCAN à ce moment-là.
Des propositions d'augmentation pourront être émises lors d'un CA puis soumises au vote lors de l'AG qui suit.

Le budget réalisé 2021 et le prévisionnel 2022 sont adoptés.

Quitus est donné au trésorier à l'unanimité pour sa bonne gestion.

Le trésorier indique qu'il est plus intéressant d'organiser l'AG en fin d'année car nous avons une meilleure image de la situation financière de l'année en cours (rentrée des cotisations).
Il est décidé d'organiser l'AG en septembre/octobre et le CA 5/6 mois avant.

REVISION REGLEMENT INTERIEUR chapitres 18 et 19

Les modifications proposées par le conseil d'administration sont adoptées par vote.

LE MOT DU WEBMASTER (qui cherche toujours un adjoint-futur remplaçant….)

La consultation du site "afcan.org" se situe en moyenne vers 11 000 par mois, avec de fortes variations saisonnières (mars 2021) et un pic après chaque parution d'Afcan Informations.

Les pages les plus consultées sont fréquemment les mêmes, avec en particulier "résoudre les problèmes d'H2S", les PC géants, la gestion des produits huileux et les paquebots Club Med.
Quelques détails de présentation du site "afcan.org" ont été modifiés, ainsi que sur le site "docs.afcan.org".
En remplacement de la rubrique "Nouvelles diverses" un site "un-tour-horizon.afcan.org" a été créé en mai 2021 et est alimenté par le secrétaire général tous les dimanches (sauf en juillet-août). L'accès est direct et protégé par un mot de passe communiqué aux adhérents.
Nombre de consultations : mai : 300, juin : 240, juillet : 89

Lors de l'inscription d'un nouveau membre à l'AFCAN, il lui est attribué une adresse courriel afcan.org, recommandé une participation à la réunion GoToMeeting du lundi, et communiqué la feuille "services_afcan_docx".

Réunions GoToMeeting du lundi
La fréquentation est en légère augmentation, aux alentours d'une quinzaine de membres.

Revue AFCAN INFORMATIONS

Le numéro 131 de septembre 2021 est en cours d'impression, avec un peu d'avance sur la date prévue. C'est la première fois depuis 20 ans !
Un grand merci aux différents contributeurs, et en particulier à Claude Peltier qui effectue une éradication rigoureuse des fautes d'orthographe et grammaticales.







Une discussion s'engage sur la durée de maintien sur le site AFCAN DIMANCHE / TOUR D'HORIZON des documents proposés toutes les semaines. Il est décidé que les documents resteront disponibles un mois.

Dorénavant, le WebMaster attendra confirmation (par le SG) du paiement de la cotisation des nouveaux adhérents avant de les ajouter aux listings, de leur créer une adresse afcan.org et de leur envoyer les documents envoyés aux nouveaux adhérents.

Le WebMaster signale que l'imprimeur d'AFCAN INFO ne suit pas toujours la mise en page qu'il a établi. L'impression demandée sur 2 colonnes, l'imprimeur a changé en 3 colonnes, coupures, etc.
Il sera demandé à l'imprimeur de garder la mise en page demandée.

Bertrand APPERRY signale que les articles en anglais du site sont lus en UK, Canada et USA (entre autres) et que certains demandent l'autorisation d'utiliser ces articles (USCG par exemple).

PAGE FACEBOOK

Il est décidé que le SG enverra à P. LE VIGOUROUX (facebook) et F. HARDY (Linkedin) toutes les communications faites par AFCAN. Le but est de rendre ces supports de communication plus vivants.

QUESTIONS DIVERSES

Un adhérent présent parle de la réforme de l'ENIM, de la retraite des marins en particulier. Il signale que la réforme se prépare. Il semble que la tendance est de diminuer le nombre d'inscrits ENIM sur certains navires. Les cotisations pour le compte de l'ENIM sont localisées à l'URSSAF Poitou-Charentes depuis un certain temps (sans changement pour nous). Mais le texte prévoit "L'affiliation au recouvrement maritime... est obligatoire au titre de chaque personne - salarié ou indépendant - occupant à bord un emploi permanent relatif à la marche, à la conduite, à l'entretien et à l'exploitation du navire, avec le statut d'inscrit maritime auprès de l'ENIM". Le mot "permanent" est important. Après demande de précision, il m'a été répondu très clairement que cela correspondait à un emploi demandé par l'administration, en pratique inscrit à la décision d'effectif, tout autre emploi n'est pas permanent; cela est valable même pour un salarié stabilisé dans une compagnie. La précision finale sur le statut est aussi à remarquer.

Ces considérations me font considérer un extrait de la lettre du ministère aux syndicats (Janvier 2020); "... pourront bénéficier d'un âge d'ouverture des droits à 55 ans s'ils ont accompli une période cumulée de 15 ans de navigation, selon un décompte à définir dans le cadre de la suite de la concertation". Le "décompte à définir" implique que des périodes (même embarqué) pourront être hors période de cotisation ENIM.

Autre chose. La même lettre prévoit une augmentation progressive des cotisations (salarié et employeur) sur une longue période. Les spécificités du métier seront à régler par ordonnances.

Bertrand APPERRY nous parle de son action en cours pour changer l'ISM. Beaucoup de bravo, c'est bien, etc. Il a reçu une quinzaine de réponses intéressantes.
Bertrand APPERRY parle également de STCW 2020 qui va arriver. Il cite le nombre croissant des formations obligatoires, ce qui pousse certains à parler d'un lobbying des centres de formations.
Des discussions vont se tenir à propos de l'ISM et STCW au sujet des navires autonomes.
Une discussion s'engage sur la façon dont l'ISM est traité à bord. Le but est de «bien passer» les inspections/audits, que la paperasse soit parfaite, même si ça se fait au détriment de la sécurité et du véritable but du code ISM.

VOTE A DISTANCE

Un débat s'engage sur la possibilité pour les absents de participer aux votes lors d'une AG.
Vote par internet, vote type assemblée de copropriétaires, consigne de vote donnée à celui qui a reçu le pouvoir, etc.
A Trouzilit, l'essai de joindre des participants via GotoMeeting a échoué à cause d'une mauvaise liaison wifi.
Ajouter ce moyen de vote compliquerait la sélection du lieu de réunion et n'est donc pas retenu.
La solution retenue est la convocation telle qu'elle existe déjà, à laquelle il sera ajouté des cases pour chaque sujet à l'ordre du jour devant être soumis à un vote. L'adhérent donnant un pouvoir et désirant donner des instructions de vote devra indiquer clairement et simplement son choix (pour ou contre sans autre commentaire).
Le secrétaire général établira une nouvelle forme de convocation qui sera discutée lors d'une réunion du lundi.
Les pouvoirs sans instructions de vote ne seront pas pris en compte lors des votes.

TEXTE PRÉSENTÉ A LA PRESSE

L'assemblée générale de l'Association Française des Capitaines de Navires (AFCAN) s'est déroulée les 8 et 9 septembre 2021 au manoir de Trouzilit 29870 Tréglonou.

Outre les questions relatives au fonctionnement interne de l'association le sujet principal des discussions a été la crise de la Covid-19 et ses conséquences sur les marins.
En effet, la situation des marins ne s'améliore que partiellement et leur confinement à bord n'a que trop duré. L'accès au vaccin est quasi inexistant pour les équipages qui viennent principalement des pays en voie de développement. L'Inde et les Philippines, pays fournissant un très grand nombre de marins, n'ont qu'un peu plus de 10% de leurs populations vaccinées, en Afrique la moyenne est autour de 2%. Pour les Français, bien que privilégiés, nous subissons le passe sanitaire alors que nous n'avons pas eu la possibilité de nous faire vacciner puisque nous étions en mer.

Une fois de plus, les marins, indispensables à l'économie, sont passés sous les radars.

Ce déficit de vaccination entraîne de nombreuses conséquences pour les marins :

Premièrement, le problème de relève. On estime à 200 000 les marins embarqués ayant dépassé la durée de leur contrat et ayant des difficultés à rentrer chez eux et donc 200 000 marins qui ne peuvent pas embarquer.

Deuxièmement, le risque pour leur santé. En effet, à bord, les réserves en oxygène médical et les possibilités d'évacuations vers un hôpital sont très limitées. Un marin qui déclarera un Covid sévère aura donc beaucoup moins de chance de survie qu'une personne à terre.

Troisièmement, les risques psychologiques sont accrus du fait des embarquements prolongés (parfois au-delà de 12 mois) et de l'impossibilité de pouvoir sortir à terre.

Enfin cette crise ayant affecté beaucoup de marins, bloqués à bord ou à terre, beaucoup d'entre eux ont quitté la profession (soit par choix, soit par obligation financière) ce qui aggrave encore la situation des embarquements à rallonge et des risques psychologiques dans un cercle vicieux.

Pour améliorer au plus vite cette situation qui n'a que trop duré, l'AFCAN demande à ce que la France vaccine massivement les marins de passage dans nos ports comme cela est déjà pratiqué par d'autres pays. D'autres sujets ont été abordés tels que la piraterie dans le golfe de Guinée qui ne s'arrange pas non plus avec environ 200 attaques et plus de 100 marins kidnappés par an.

La question des navires autonomes et les inquiétudes concernant l'application des règles de veille, de barre et l'assistance aux naufragés etc. ont été évoquées.

Des points plus positifs ont été évoqués, tels que les perspectives d'évolutions du métier avec le manque d'officiers dans le monde qui fait de la marine marchande un secteur qui embauche. La transition écologique de la flotte a également été abordée avec les nombreux projets en cours de propulsions au gaz et de navires à voile.

Renouvellement du tiers du conseil d'administration

Tiers sortant : CÔTE / COUBES / DERENNES / DESBOIS / PORTAIL / ZAMORA

2 postes vacants (démission du CA ou non-réponse aux sollicitations)

CÔTE, COUBES, DERENNES et PORTAIL sont candidats à une reconduction de leur mandat ce qui est accepté après vote.

JEGU et QUERE H. acceptent de réintégrer le conseil d'administration pour combler les places vacantes ce qui est accepté après vote.

Fin de l'assemblée générale.

Conseil d'administration

Confirmation du bureau (pas de changement)
Président : Pierre BLANCHARD
Vice-Présidents : Hubert ARDILLON, François-Xavier PIZON et Christophe CHABILLON
Secrétaire général : Bertrand DERENNES
Trésorier : Jacques PORTAIL
Conseil juridique : Patrice LE VIGOUROUX
Conseil ISM ISPS : Bertrand APPERRY

Il est décidé d'organiser l'assemblée générale à l'automne et le conseil d'administration 5 à 6 mois auparavant. Au cours de ce conseil d'administration, il sera décidé de l'ordre du jour, de la date et du lieu de l'assemblée générale.

Vu la fréquentation «record» de l'assemblée générale de 2020 par vidéoconférence, il avait été envisagé d'organiser une assemblée générale virtuelle une année sur deux. Cependant, cette option exclut le côté convivial des assemblées générales réelles, elle ne fait donc pas d'adeptes.

Fin du conseil d'administration.
Retour au menu
Retour au menu